Christian Louboutin Autumn Winter 2015

Comme promis, les rich and famous ont une faible capacité d’attention. Un léger brouhaha se mêle déjà à la voix du président du Sidaction qui évoque les discriminations qui ont fait le lit de l’épidémie. Puisque le virus a été découvert à Paris, j’aimerais que le vaccin le soit aussi , poursuit il dans les bruits de couverts d’un dîner qui n’a pas encore été servi.

3. Pourquoi la police s’étonne t elle de ne pas être aimée alors que bon nombre de ses membres ne respectent pas la loi surtout en ce qui concerne le code de la route. Il suffit d’aller sur les sites de leurs syndicats pour trouver des constatations objectives des policiers eux mêmes.

Un joueur chanceux s’endort ce soir avec 38 millions d’euros de plus sur son compte bancaire. Une certaine somme qui peut vous permettre de vous offrir tout ce dont vous avez toujours r (ou presque.) Mais tiens d’ailleurs, que pouvez vous esp vous acheter avec 38 millions d’euros ? Une paradisiaque dans les Cara par exemple, sachant qu’il faut compter entre 5 et 10 millions pour en acqu une. Si vous une femme et que la collection de chaussures dans votre dressing ne vous suffit pas, vous allez pouvoir collectionner plus de 58 000 paires d’escarpins Louboutin avec votre cagnotte.

De toute façon, on a le droit de rêvasser (voir de piailler) face aux extravagances des créateurs. Sur Pinterest, on découvre les coups de cur les plus originaux des internautes. Certaines n’hésitent pas à déclarer leur amour aux escarpins de leurs rêves sur le réseau social.

Mieux, Barbie travaille. Une approche plutôt progressiste quand on se replace dans le contexte des années 60. En tout, la poupée s’est enquillé plus de 150 métiers : de nurse à hôtesse de l’air, en passant par pilote de course, professeure, médecin, officier de police, et même paléontologue.

Dans The Bling Ring, film de cette ann sign Sofia Coppola, on rencontre une bande de jeunes délurés en pleine quête de gloire. Accros aux marques de luxe et à la vie des stars, sans cesse scotchés devant les réseaux sociaux, ils s’introduisent chez Paris Hilton, Orlando Bloom et autre Rachel Bilson, et en profitent pour subtiliser leurs biens, sans jamais songer aux conséquences de leurs actes. Ce film, inspiré d’une histoire vraie ayant fait l’objet d’un article événement dans le magazine américain Vanity Fair, « The suspects wore Louboutin », s’impose comme une caricature à peine exagérée des jeunes d’aujourd’hui..

Car les moeurs se libèrent si bien qu’aujourd’hui il semble plus osé de demander un tête à tête à son amoureux qu’une soirée échangiste , s’amuse Jacques André. Par ces temps de transparence tous azimuts, l’intimité devient un luxe, le nec plus ultra de la relation amoureuse. Mais c’est aussi un combat.

Leave a comment