Christian Louboutin Jjr Paris

Chouettes, hiboux, pies, corbeaux, pigeons, perdrix. Des poissons de toutes tailles, des coraux, des pingouins, des oiseaux multicolores, perroquets, ibis et toucans, des chauves souris, des papillons, des coléoptères. Puis des chiens, des chats, des écureuils, des rats, des poules, des canards.

Le tempérament de l’actrice et le look extravagant que lui a concocté Anthony Powell, chargé du stylisme du film, emportent le morceau. Choc mode, donc, soigneusement amplifié pour le lancement européen: en Allemagne et en Grande Bretagne, Disney a préparé le terrain en parrainant des défilés à base de tenues très Cruella réalisées par des jeunes créateurs. En France, on a encore exalté cette branchitude, avec le concours d’Olivier Guillemin qui a créé une collection (non destinée à la commercialisation) pour l’occasion: 35 silhouettes N/B de vamp exacerbée, auxquelles le Printemps a offert un podium pour cinq défilés.

Sa forme rectangulaire coupée au couteau, ses couches hermétiquement cloisonnées par une pâte feuilletée et sa crème pâtissière qui ne dépasse jamais en font un pur chef d’uvre de maniaquerie. Mais vous n’êtes pas vraiment maniaque, non, non, vous avez juste le souci du détail. Comme tous les maniaques..

Et la spéculation dans tout ça? Affliction moderne pour les uns, maladie nécessaire ou encore ultime frisson digne des turfistes addicts pour les autres, spéculer sur l’art contemporain est devenu le nouveau sport international de ceux qui ont un bas de richesses et souhaitent l’étirer, au gré des incessants jeux de pouvoir politiques, ballets de cotations sans scrupules et joutes au marteau des commissaires priseurs. Chez nous, vous ne pourrez pas spéculer, avertit Jany Jansem. Demandez moi: si j’achète ce tableau, est ce que je vais pouvoir faire de l’argent avec? et je vais vous rire au nez! Si quelqu’un s’intéresse sincèrement à l’art pour l’art, bien sûr qu’il sera content si son tableau prend de la valeur, mais ce n’est pas obligatoire.

L’actriceincarne ainsiélégance et minimalisme dans le film Reverso by Christian Louboutin. Elle s’y montre sous deux facettes : tantôt docile, vêtue de blanc, tantôt démon, habillée d’une robe fluide rouge. Elle attend, pieds nus sur le carrelage biseauté, la cuisson d’un gâteau, à côté d’un piano de cuisine turquoise.

D’après le Wall Street Journal, la mode aurait commencé à éclore aux Etats Unis en 1998, avec l’apparition de la série Sex The City et de ses héroïnes férues de chaussures de style. Depuis, plusieurs podologues se sont spécialisés dans la procédure, qui n’a rien d’un conte de fées. Le Docteur Olivier Zong, par exemple, a même imaginé une myriade de termes pour rendre le processus plus attractif : « Hitchhiker’s Toe », ou l’orteil qu’il faut retailler pour rentrer dans des Hitchhiker, le « High Heel Foot », quand il s’agit de modeler le pied pour des talons aiguille, ou encore « Toebesity » l’obésité de l’orteil..

Leave a comment