Louboutin 2015 Fall Winter

Jennifer Lopez en a fait une chanson, et nombre de stars internationales les ont adoptées. L’annuaire de Hollywood n’y suffirait pas. En Amérique, la chick lit (littérature de filles) a achevé de populariser l’escarpin Pigalle, soulier fétiche, de Lauren Weisberger, l’auteur duDiable s’habille en Prada.

Non ce n’est pas Mila Kunis contrairement à certaines rumeurs. Selon E! Online Justin aurait bien aimé entamer une relation avec le cygne noir de Black Swan, et affirmait que des témoins les avaient vu flirter. Mais selon People, c’est faux. L’histoire se répète. Le géant de la fast fashion Zara est encore une fois accusé de copier le travail d’un artiste indépendant sans sa permission. Il s’agit cette fois de Tuesday Bassen, une illustratrice californienne qui, en plus de vendre ses créations via son site d’e commerce, a travaillé avec des marques telles qu’Adidas, Nike ou Urban Outfitters..

Certains podologues ne voient pas ces opérations du pied d’un bon il. Dans le New York Times, le Dr Jonathan T. Deland en montre les excès : « Si on ne fait que parler de talons de 10 centimètres qui provoquent des douleurs, alors qu’elles peuvent porter des talons de 6 centimètres, alors ce n’est probablement pas une bonne raison de pratiquer une opération. ».

Prenons un peu de hauteur sur la question. Un astéroïde de la taille d’un terrain de football frôle la Terre, et nous autres, homo sapiens, frôlons la catastrophe. Quelques météorites déjà l’annoncent. So worth the wait. Cependant, avant de pouvoir lire sa sélection de romans l’an prochain,elle a fait son retour sur le petit écran dans la série Divorce. L’histoirese déroule à New York et la série est produite parHBO, mais ce sont bien là les deux seuls points communs avec la saga qui l’a rendue célèbre, Sex and the City..

Le graffiti comme on le connaît aujourd a une quarantaine d nous dit Kongo. Nos grands frères, comme Basquiat ou Harring, ont ouvert des portes dans le marché de l mais le graffiti n pas de finalité en soi. On peut être le king du quartier, de la ville, du métro, des magazines, ou du marché de l L principal du graffiti est de conquérir des territoires, des curs Comme un pied de nez aux critiques, voici une façon poétique de faire comprendre au public que cet art est libre de toute entrave, et ne se laisse pas manipuler si facilement.

Au déjeuner, dans les splendides salons du Musée Nissim de Camondo, on ne sait plus très bien qui a réclamé : « Carla, un discours ! » Mais Carla Bruni a décliné l’invitation dans un rire : « Je pourrais éventuellement chanter, mais pour les discours, j’ai un mec bien plus doué que moi » Et Nicolas Sarkozy s’est levé. Quelques jours plus tard, Paris Match publie les photos de la fête. « Carla fait la noce », titre le magazine, comme si l’ancien président n’était désormais plus que « l’époux » d’une figure du Tout Paris..

Leave a comment