Louboutin Europe

Ambitieuse, Reem Kherici ? A voir Paris à tout prix, on se demande quel genre d’ambition il peut bien y avoir au delà de celle de refaire un film déjà fait et déjà vu cent fois voire au delà du plaisir d’arborer des chaussures et des vêtements de haute couture des heures de tournage durant, devant la caméra. Au delà d’une première partie qui n’a de « parisien » que ses décors, et ressemble très exactement à d’autres comédies de plus ou moins bonne facture sur l’univers impitoyable de la mode (Le Diable s’habille en Prada, Love (et ses petits désastres), Fashion Victime), c’est une comédie de situation centrée sur les mésaventures marocaines d’une jeune femme trop habituée à sa vie de princesse. Escalade d’un mur en talons hauts, marche en talons hauts sur de mauvaises routes, quelques mésententes et maladresses en famille (au demeurant moins complexe que le Maroc en Louboutin) : telles sont, pour l’essentiel, les difficultés d’adaptation de Maya..

Je porte toujours les mêmes vestes du même tailleur anglais, la même Rolex des années 1960 que ma femme m’a offerte, j’ai le même porte mouillettes ancien depuis des années. Je préfère les objets qui traversent le temps et dont l’apparence est suffisamment informelle pour en supporter les agressions. Je suis donc très attaché à ce sac chargé de mon histoire et de mon enfance américaine.

Las ! On attendait John Malkovich, et le voici, mais sans sa mallette ! Cette fameuse mallette en croco blanc qui sert de fil rouge à la plupart des articles parus à son sujet ces deux dernières années. Vous aussi vous me parlez de la mallette !, s’étonne l’acteur, ce jour barbu, d’une voix douce parfois jusqu’au flûté. Au Festival de Saint Sébastien, ça a pratiquement été l’émeute : à l’aéroport, où des photographes m’attendaient, je m’apprêtais à la poser quand ils se sont tous mis à hurler : « La mallette !!!! la mallette !!!!! » Elle fait fantasmer tout le monde, on la dit en croco alors que c’est du faux, moi je l’aime beaucoup mais quand même, ça me dépasse.

Tonnamment, Shoe Obsession ne s’adresse pas qu’aux fashionistas et fétichistes des talons hauts, mais aussi et surtout à ceux que l’art interpelle. De nos jours, la chaussure est montée sur un piédestal. Ce que l’inconscient collectif charriait via Cendrillon hier, grands designers et créateurs de souliers le restitue aujourd’hui intact.

L’anecdote, rapportée par la revue mensuelle Piau en octobre 2013, a pris des allures divinatoires jeudi 17novembre. Sérgio Cabral, figure politique de Rio, est devenu ce jour là l’un des pensionnaires du centre de détention brésilien de Bangu. Objet d’un double mandat d’arrêt délivré par le parquet de Rio et par le redouté Sérgio Moro, chargé de l’opération Lava Jato ( Lavage express ) enquête sur l’interminable scandale de corruption lié au groupe pétrolier Petrobras , l’homme est accusé d’avoir détourné quelque 220millions de reais (environ 61millions d’euros).

Leave a comment