Louboutin Inverno 2016

Elle a la beauté de mummy, ex mannequin pour Chanel, et les neurones de daddy, Tom Yeardye, businessman millionnaire cofondateur de Vidal Sassoon, la ligne de produits de soin pour les cheveux. 8 ans, elle se targue déjà d’entretenir un réseau international : elle passe ses étés sous le soleil de Californie, où ses parents ont élu domicile, et fréquente, le reste de l’année, les meilleurs établissements du pays, notamment Heathfield School, un pensionnat pour petites filles riches et smart. Elle finira sa scolarité en Suisse, à l’Institut Alpin Videmanette, fréquenté, notamment, par une certaine Diana Spencer..

Prenant de court le nouveau président qui goûtait à Brégançon, à trois pas du cap Nègre, ses premières vacances. Devant ses amis, il s’indignait que l’on puisse laisser dire qu’il n’y avait rien à faire à cause du veto russe. Lui serait allé voir Poutine ! Lui aurait couru à Damas ! Il n’était plus président, mais s’y voyait encore Au fond, il n’est pas surpris et encore moins mécontent que les premières difficultés arrivent si vite.

Qu’est ce que ça peut faire dans le fond ? Je sens que la jeune femme est mal à l’aise, elle cherche sur son papier une nouvelle question pour ce sortir de son pétrin et apaiser mon caractère. « Vous êtes donc née en Islande, qu’est ce qui vous a poussez à venir à Inverness. » Un sourire en coin se dessine sur mes lèvres, encore un mauvais choix de question de sa part mais, je vais tenter de m’adoucir un peu. Il faudrait pas que, je passe pour une chieuse alors que, sur mon blog je paraît aimable et pétillante.

Son choix était fait. La génétique s’était chargée de ce dernier. Mais l’ancien combattant ne s’était rendu compte de rien. Pas tellement au sens de conscience collective, dans la mesure où le film n’a pas connu un très grand succès. Mais un mythe quand même, parce que Tron forge une histoire universelle qui brasse et fusionne la matière technologique moderne et interroge les grandes énigmes collectives aujourd’hui posées par notre rapport au virtuel. Tron aurait pu être notre Faust athée, ou notre Prométhée matérialiste, mais une sorte de damnation qui lui va bien le confine aussi dans une sorte de perpétuel échec sisyphien.

Mardi soir, Beyoncé et Blake Lively ont rejoint le Lincoln Center de New York afin d’assister à la soirée d’anniversaire de la fondation Chime for Change. Pour soutenir Frida Giannini, co fondatrice de cette campagne et directrice artistique des Collections Gucci, les deux stars avaient misé sur des créations bien évidemment signées par la maison italienne. Les décolletés étaient au rendez vous..

Leave a comment