Louboutin Lookbook 2015

Fini la gloire et l’amusement du monde de la mode, de l’époque de Melbourne. Mais le créateur ne s’en émeut pas plus que cela. « Il fait partie de ces gens qui, nés loin d’ici, ont en tête un Paris élégant, assez 1950, à la Ernst Lubitsch, raconte le chausseur de stars Christian Louboutin, l’un de ses amis.

Cette combinaison est le r du dernier tirage Euromillion le mardi 19 septembre dernier. Sauf si vous pensez que la foudre peut tomber deux fois au m endroit, vous pouvez d vous concentrer sur d’autres num gagnants ! Il vous faudra n un facteur n mais impr pour toucher le pactole : de la chance. N’oubliez pas qu’elle sourit tous et rendez vous dans un point agr par la Francaise des Jeux (FDJ) avec votre stylo f et un porte bonheur avant 20h ce vendredi soir.

Il est un signe de cet engouement britannique pour les talons hauts : la place que la presse leur accorde. C’est l’un de ses dadas, au même titre que les chats ou les écureuils. Le Guardian, depuis le début de l’année, a publié 148 articles qui mentionnent ces chaussures exclusivement féminines.

Bien Daft Punk aussi. Ce qui me fascine, c’est qu’ils ne cherchent pas la célébrité. Moi si je mettais un casque comme eux, je serais placardisée direct ! célébrité, elle semble tout faire pour y parvenir depuis son adolescence. Dans ces boutiques maisons, sortes de clubs nouvelle génération, on vient aussi s’enrichir intellectuellement, décrypte Pierre François Le Louët. L’art y tient une place importante, car la vie de la clientèle du luxe est rythmée par les foires d’art contemporain, les biennales d’antiquaires. Les visiteurs immortalisent leurs découvertes et les postent sur les réseaux sociaux.

En 2000, au moment où je crée Net a porter, j’apprends que je suis enceinte. Je n’avais aucune idée de ce qu’était la maternité, ni la gestion d’une entreprise. Je pleurais tous les soirs.. Perchée sur mes Louboutin et vêtue de marques des pieds à la tête, j’étais crédible dans mon rôle de garce autoritaire. La vendeuse n’insista pas. J’entrainai ma compagne d’infortune dans une cabine et criai presque..

Avant de rejoindre ses quartiers, Lina fait une dernière escale dans la boutique Nina Ricci : Je suis liée à cette maison, dit elle en souriant. En 2010, j’ai été choisie pour jouer les ambassadrices de la marque au Moyen Orient. J’étais très flattée.

Le directeur artistique, Peter Copping, a même créé un sac qui porte mon nom : le Lina Bag ! Consécration des consécrations pour cette passionnée de mode. Je ne délaisse pas pour autant les créateurs locaux, reprend Lina. Ma fille me tient au courant régulièrement des derniers designers à suivre..

Leave a comment